Cher partenaire,

Dans ce monde aux multiples facettes, chaque pays a ses problèmes propres. Mais d'un point de vue général, ces problèmes semblent similaires alors qu'ils sont complètement différents lorsqu'on y regarde de près.

Les pays dits du Tiers-Monde sont les plus touchés et particulièrement ceux de la zone sahélienne. La communauté internationale, et principalement l'Europe, s'intéresse de plus en plus aux difficultés quotidiennes de cette zone.

Toutefois, ces problèmes ne sont mieux connus que par des populations locales et des ressortissants du Sahel vivant un peu partout dans le monde.

Les jeunes ressortissants du village de Lakhanguémou, village qui ressemble à n'importe quel autre de ce coin reculé de la zone sahélienne, ont initié un projet de développement villageois très simple mais qui est d'une importance capitale. Ils présentent les problèmes que rencontre la population de ce village et proposent des solutions toutes simples et parfaitement réalisables tout en s'intéressant à une nouvelle source d'énergie : l'énergie solaire. Pour cela, ils ont été les premiers actifs et veulent être suivis par tous ceux qui désirent faire ou améliorer quelque chose pour les populations du Sahel.

Nous tenons à remercier sincèrement nos amis Français qui se reconnaîtront, sans la collaboration desquels ce dossier n'aurait pas pu être réalisé.

Demba BARADJI

Le Secrétaire